Slide toggle

Bienvenue sur Couture-Exploratoire

Ce blog présente mes projets coutures et des matières inspirantes pour les couturiers en quête de créativité.

Des questions ?

Pas d'horaire pour la créativité ! 13 rue du Moulin, 67 350 Dauendorf, France estelle@couture-exploratoire.com

Chausson maison…le pied ?

Short Description

Retrouvez sur cette page les chaussons en cuir et tissu testés par la famille pour renouer avec la sensation d'être pieds-nus.

Details

  • Collection: Chaussons
  • Materials: Cuir
  • Model: Petits souliers et grands chausson [Anne Walterthum] - Abigail [Makeitloveit]
  • A découvrir chez Sew Anything

Main Features

  • Tailles : 18 au 43 (seulement quelques modèles)
  • Temps nécessaire : +(+) (selon les appliqués)
  • Difficulté : +
  • Coût relatif : ++ (+ pour les chaussons homme)
  • Tags : upcycling, personnalisation, appliqués, cuir, papier

Il paraît que les chaussons en cuir, c’est le pied ? Ils sont faciles à mettre. Les enfants s’y sentiraient bien et marcheraient mieux dès le plus jeune âge : plus de liberté, meilleure préhension des sols, renforcement de la voute plantaire et des chevilles …

Comme beaucoup de mamans passionnées de couture, j’ai craqué pour ces mignonneries et j’ai équippé  mes bambins. Mais le chausson maison… est-ce vraiment ce l’on croit ? Est-ce qu’on est comme pieds nus ? A t-on chaud ou froid avec ?  Sont-ils agréables à porter et confortables ? Et la transpiration ?

Pour y répondre, le plus simple était d’équiper papa et maman pour se faire notre propre opinion.

Certes chez les adultes… le pied est musclé et la contrainte appliquée par un chausson rigide n’est plus un problème…

 

Mais alors quel verdict pour le confort… ?

Si vous aimez le confort d’un chausson douillet ou encore pouvoir sortir avec… peut-être que le chausson en cuir n’est pas fait pour vous. Par contre si vous aimez trainer en chaussettes, que vous voulez renouer avec la sensation pied-nu en ayant un peu plus chaud, que vous avez une paire de sabots sur la terrasse  prête à surenfiler vite fait pour aller au compost…alors vous pouvez y aller.😊

Aujourd’hui toute la famille ne jure plus que par ces chaussons[sauf peut être Ben qui reste réalcitrant et se promène carrément sans chaussette]. Globalement on retouve bien cette sensation de liberté et si on choisit les bonnes épaisseurs de cuir pour la semelle on peut avoir une isolation suffisante (pas aussi parfaite qu’avec une semelle classique, on en convient,  mais avec du parquet, honnêtement ce n’est pas un problème). On peut aussi ajouter une semelle souple ou orthopédique dedans, et là plus d’excuses même pour descendre à la cave…

L’hiver il me manquait le côté « douillet »… le cuir reste « froid ». Du coup, j’ai testé l’année dernière les mocassins fourrés. Et j’adore.

Côté transpiration honnêtement, je n’ai pas de soucis même si l’été je préfère les tongs. Mais Monsieur, lui, porte ses chaussons en cuir toute l’année.

 

Comment on se lance ?

J’ai démarré en faisant l’acquisition du livre Petits souliers et grands chaussons d’Anne Walterthum des éditions CréaPassions. Il y a plusieurs modèles avec un pas à pas bien expliqué. Des idées pour démarrer correctement notamment pour la pose d’appliqués ou la création de jolis noeuds en cuir.

➕ le livre est bien détaillé : explications et photos claires

➖ tous les patrons ne sont pas disponibles en grandes tailles. Beaucoup de modèles s’arretent au 25. Les tailles adultes,s’arrêtent à 41 et 43. Pas suffisant pour une version PAPA !  Mais avec un peu d’expérience, on peut ajuster le chausson et faire sa propre variante.

⚡Ce n’est pas toujours évident de trouver parfaitement la taille qui maintient bien le chaussons au pied – j’ai dû faire plusieurs essais. Erreur d’exécution ? Choix des matières ?… Mes versions des chaussons « Ballerines » et « Kimonos » manquaient souvent de tenue au niveau du talon. Par contre, on a fini par tous trouver chaussons à nos pieds avec les patrons  « Petits Cuirs » et « Grands Chaussons » et « Mocassins Fourrés »

💓 Les propositions de l’auteur : appliqués, mélanges de couleurs et associations sont très inspirantes.

Pour les tous petits, il y aussi des tutos en ligne un peu partout. J’avais craqué pour la version Abigail de Makeitloveit. Le chausson n’est pas fonctionnel… on est vraiment dans le petit accessoire. Mais c’est à croquer !

Quels modèles  ?

Je vous dis nos impressions ici … Et comme notre collection familiale s’étoffe chaque année… je complèterai cette article au fur et à mesure des expérimentations.

  • Pour les baby –  Abigail chez Makeitloveit. Un modèle qui peut se faire volontier avec du tissu à la place du cuir.
  • Petits Cuirs – la version préférée du PAPA qui aime être en contact avec le cuir. Pas de doublure tissu à l’intérieur.
  • Grands Chaussons doublés – pour mes enfants – parce que franchement le mélange tissu, cuir de couleur et appliqués rigolos… c’est hyper fun pour eux à porter et pour nous à réaliser.
  • Mocassins Fourrés  – la préférée de la MAMAN… Enveloppante et douillette
  • Kimonos et Ballerines à noeuds –  jolis… mais pas 100% convaincue pour le maintien.

Quel cuir ?

Je veille à prendre du cuir  de veau ou vachette pleine fleur, grains fins et très souple (foulonné). Si possible provenance d’Europe (Italie ou France). Et pour la semelle, il est important de retrouver le côté « antidérapant ».

Le livre ne précise pas vraiment quels épaisseurs sélectionner et reste évasif (<1mm). Pour ma part, après plusieurs essais :

  • Pour les parties du dessus, un cuir de moins de 1 mm (0,8-1mm) est recommandé pour conserver la souplesse du chausson.
  • Pour la semelle, en revanche, je trouve que c’est un peut léger pour avoir une bonne « isolation », et j’essaye de privilégier du 1,2mm.  Ma machine Janonme Skyline S3 le supporte… Elle est incroyable !
  • Pour les appliqués, afin de ne pas « rigidifier » le dessus, je trouve que choisir un cuir de 0,5-0,8mm est préférable. Il est important par contre pour que le rendu soit harmonieux de conserver les mêmes épaisseurs.

Personnellement j’achète souvent auprès de la société française Deco Cuir. La gamme Sweet2 répond bien au cahier des charges avec un large choix de coloris.  J’en profite souvent pour compléter ma commande avec les accessoires à poser pour les sacs (souvent moins chers qu’en mercerie). Le traitement des commandes est très professionnel – j’ai fait une erreur de saisie et m’en suis rendue compte à la livraison. Ils ont été top dans le SAV.

💡Idées créatives à retenir pour d’autres projets  :

  • Les appliqués : on pense à mélanger les couleurs, matières et textures. Et pourquoi pas oser une touche de washable paper et ajouter un peu d’humour en reconstituant une étiquette ? [voir la version homme en cuir brun]
  • Les noeuds et petites fleurs : en cuir ou tissu, avec des boutons et avec… un peu… beaucoup… de patience pour qu’ils soient tout mimis
  • Les franges : facile à faire avec du cuir
  • Du ruban : au niveau du talon, pour enlever et mettre le chausson plus facilement
  • L’assemblage de chutes de cuir à l’image d’un patchwork [voir la version homme en cuir brun]
  • La broderie : pour personnaliser avec un prénom